Quand j'étais petite, j'adorais la comptine "Trois petits chats - chapeau de paille - paillasson, etc". En souvenir de ces plaisirs simples de l'enfance, je m'amuse maintenant à user de la même manière des répétitions en cuisine : le chou-fleur et le cheddar d'un velouté se sont retrouvés dans un gratin avec des champignons des bois et, aujourd'hui, je reprends ces champignons et toujours le cheddar (je n'arrive pas à me lasser d'un fromage) pour un risotto rustique :

risotto-cheddar-champignons

Si vos champignons sont frais, contentez-vous de les poêler avant de les ajouter au risotto en fin de cuisson. Si vous optez comme moi pour la version économique et donc séchés, trempez-les par avance 15 mn dans un bol d'eau tiède puis 1 mn à l'eau bouillante.

Le risotto se prépare à votre mode. Dans la mienne, je fais revenir à l'huile un oignon et 3 gousses d'ail hachés. J'ajoute le riz et, quand il devient translucide, je verse du bouillon chaud louche par louche. Surtout, je ne remue pas à la cuillère comme une forcenée, ça casse les grains de riz, dixit un cuisinier professionnel lors d'un atelier pour bloggueuses culinaires (et il a bien raison !), il faut juste passer une spatule au fond de la casserole à chaque ajout de liquide et laisser tranquille le risotto le reste du temps.

Avec la première louche de bouillon, j'ajoute les champignons réhydratés qui parfumeront le riz. Lorsqu'il est tendre, j'incorpore une belle cuillerée de crème épaisse et du cheddar à foison en mélangeant délicatement. Une fois votre risotto à votre goût, retirez la casserole du feu et ajoutez une brassée de persil haché et une volée de poivre.