"La soupe à la moutarde. Elle est facile à faire et ne demande pas trop de travail, j'ai donc pu la terminer à temps. On commence par faire chauffer un peu de beurre dans une poêle, puis on y ajoute de la farine, comme si l'envie nous prenait de préparer une sauce béchamel. La farine absorbe le beurre fondu, elle s'en nourrit et gonfle de joie, c'est alors qu'on y verse du lait et de l'eau, moitié-moitié. Les ébats de la farine et du beurre prennent fin pour laisser se former la soupe ; il faut maintenant saler et poivrer le liquide clair, encore innocent, y ajouter du cumin, le porter à ébullition et éteindre le feu. Et c'est à ce moment-là seulement qu'on ajoute la moutarde, trois sortes différentes : moutarde française à l'ancienne, moutarde douce ou crème de moutarde, et moutarde en poudre. Il est important de ne pas laisser bouillir, sinon la soupe perd tout son goût et devient amère. Je la sers avec des croûtons, je sais que Dyzio en raffole."

Sur les ossements des morts - Olga Tokarczuk

Si vous recevez des invités à l'improviste, je vous conseille cette recette polonaise de soupe à la moutarde : raffinée, vite cuite, elle est vraiment bluffante ! Pour une petite touche de fraîcheur, j'y ai ajouté du persil à la place des croûtons, à vous de voir. Et je pense qu'elle sera tout de même bonne avec deux ou seulement une sorte de moutarde.

La Soupe à la Moutarde

soupe-moutarde

Perso, j'ai pu suivre la recette à la lettre car dans la boutique irlandaise lilloise où j'avais trouvé mon haggis, il y avait aussi cette fameuse...

Moutarde en poudre Colman's

moutarde-colman

C'est la première fois que je goûtais de la moutarde en poudre. On y retrouve le piquant de la moutarde classique en pot mais sans sa subtilité dans les parfums. Ceci dit, ça dégage vraiment les sinus !

Suggestions :

  • Mettez juste une pointe de cumin pour ne pas étouffer la saveur des moutardes.
  • Des lardons grillés ou du fromage râpé enrichira la soupe.
  • Un peu de crème fraîche apportera un velouté encore plus savoureux.
  • Pour plus de fraîcheur encore, ciboulette, estragon ou coriandre seront les bienvenus.

~~~~~~~~~~~~

Revenons à ma lecture, ce roman polonais écrit à la première personne par une narratrice quelque peu en dehors du monde, voire carrément frappadingue par moment. Certes, l'histoire comporte quelques assassinats mais les victimes étaient des vivants peu reluisants donc peu regrettables. Nous n'avons pas affaire là à un polar, plutôt un roman d'atmosphère ponctué de réflexions philosophiques assez intéressantes, une lecture spéciale, unique, sous-tendue par un humanisme profond et une véritable vision poétique. J'ai vécu ce roman au milieu de l'hiver polonais comme une parenthèse enchantée, au sens propre du terme.

Et pour rester un peu en Pologne, voici quelques idées de recettes :

Le Bigos

Source: Externe

Ragoût de porc au céleri

Source: Externe

Muffin - Makowiec

Source: Externe